ABBIAMO FATTO UN BEL VIAGGIO, UNA VERA DE,LIZIA !

LES POUILLES, région nichée dans le talon de la botte italienne, c’est la découverte d’un étonnant patrimoine culturel, d’une campagne céréalière et de magnifiques champs d’oliviers plusieurs fois séculaires. Les Pouilles, c’est aussi
succomber au charme des Italiens, mais surtout, à la délectation de farandoles de pennes rigate, de tortellinis, de macaronis, de raviolis, de spaghettis et de Farfalles avec toujours ces sauces Tomates qui ont le délicieux parfum de l’amour. En huit jours, nous avons arpenté les rues des différents villages traditionnels tels que , MATTERA, une des plus anciennes villes du monde de par son histoire, sa culture et surtout de son charme incomparable. ALBEROBELLO, avec ses étonnantes Trulli. OSTUNI, la ville blanche, POLIGNANO A MARE, célèbre pour la transparence bleutée de ses eaux et son centre historique’ LECCE, avec sa formidable Basilique de Sainte Croix et son amphithéâtre Romain. OTRANTO, ville fortifiée du Sud de l’ltalie. SAINTE CESAEA THERME, petite citée très baroque en surplomb de la mer Adriatique. CASTRO MARINE, avec sa merveilleuse grotte, de Zinzulusa et GALLIPOLI, surnommée « la perle de L’Ionienne ».

Puis, ce fut 1a côte AMALFITAINE, au départ de SORRENTE ville aristocratique magnifiquement perchée en haut de sa falaise. I1 nous fut donné d’admirer, lors d’une mini-croisière entre AMALFI et POSITANO, l’harmonieuse palette des couleurs des maisons comme des paysages avec leurs contours naturels et qui donnent à cet endroit un charme et un romantisme à nul autre pareil. Nous nous régalâmes bien sur des pates locales et surtout du Limoncello. Et puis, i1 y eut POMPEI et ses ruines qui restent un magnifique témoignage de ce que fut la société romaine avant la deslruction de cette ville lors de 1’éruption du Vésuve en 79 après J.C.

Nous nous terminâmes enfin à NAPLES « LA CHAOTIQUE », de par l’opposition de ses fascinants édifices et l’anarchie des ses quartiers. Ici on vit, on survit parfois, en tout cas on s’affranchit de tout. Nous trouvâment, une fois de plus dans ce voyage, I’occasion de cultiver ce sentiment si cher à nos ames Ganotiennes : 1a fraternité.

GRAZIE MILLE GIOVANNA E ROBERTO, ABBIAMO FATTO UN BEL VIAGGIO, UNA VERA DE,LIZIA !

Bernard TRILLES