DSC04816.ARW DSC04805.ARW DSC04787.ARW DSC04764.ARW DSC04732.ARW DSC04705.ARW DSC04686.ARW DSC04619.ARW DSC04477.ARW DSC04423.ARW DSC04380.ARW DSC04339.ARW DSC04310.ARW DSC04256.ARW 20170528_104203 20170531_213104 20170601_170908 23092014-DSC07325 23092014-DSC07333 28092014-DSC07470 DSC04171.ARW 20170525_115645 20170525_113908 20170525_111147 29092014-DSC07526 DSC04504.ARWLES GANOS AU PORTUGAL du 24 MAI au 02 JUIN 2Ol7
LETTRE A CLAUDIA
Tu nous as parfaitement accueillis à bord du Fernand de MAGELLAN, rigoureusement entourée de tout l’équipage prompt à anticiper les attentes des nganosciens, que nous sommes. Nous remarquions déjà les gestes assurés de ta main de fer dans un gant de velours. Après la visite illuminée de PORTO et une nuit bien paisible, nous avons allègrement appareillé au fil du DOURO berceau odoran du vin de porto, pour REGUA. Après la visite de VILA REAL et du très romantique palais de Mateus, nous avons repris la navigation au cæur d’une nature sauvage, perlée de parcelles de vignes et de champs d’oliviers qui racontent la très belle histoire d’amour entre les hommes, la vigne et les oliviers. Les uganosciens, trouvèrent 1à, matière à conjuguer leurs différences faites : *d’un surréaliste refoulé *d’un contradicteur systématique *d’épicuriens si peu coupables *d’un plaideur rigoureux *de bienfaiteurs nhypocratiques, *d’un gardien épouvantable du cabinet noir *de merveilleux assureurs *d’un obsédé des croupes incendiaires pour vivre pleinement ce qu’ils adorent : LA FRATERNITE ! Puis, ce fut SALAMANQUE, ville éblouissante de beauté qui recèle d’extraordinaires trésors d’architectures romains, arabes et chrétiennes. La navigation se poursuivit sur BARCA D’ALVA, FERRADOSA et pINHAo avec des arrêts au cæur des vignes et bien évidemment la dégustation, sous la lumière des azuletos, des vins de porto. Le retour fut tout aussi délicieux sous ton impulsion Portugaise faite de romantisme et de bienveillance, sans rien céder à la rigueur de ta tache de Commissaire de bord (la main de fer). Tu nous as fait partager ton gorit, tout aussi Portugais, de Ia fête et la gaieté (le gant de velours). Le voyage 2Ol7 des ganosciens, fut grand car, riche de la découverte d’un peuple ami qui sait recevoir. L’année 2Ol7 est déjà grande pour toi grâce au football et la chanson Portugaise. Nous en sommes très contents car, TU LE VAUX BIEN !

Bernard TRILLES

Secrétaire des Ganos