LR BON PLAN DE BERNARD TRILLES

Vous ne savez pas que faire le week end prochain ?

Alors, allez à Marseille pour visiter LE MUCEM.

 

Magnifique réalisation pour la Méditérranée du XXIems siécle, LE MUCEM (Musée des civilisations de l’europe et de la Méditérranée)

est situé à Marseille. Sur un site de prés de 30.OOO M2, regroupant le Fort Saint Jean (XIIéme siècle) qui surplombe le vieux port,

et relié par une passerelle aérienne, vous découvrerez le surprenant MUCEM imaginé par l’architecte RUDY RICCIOTTI.

 

A l’intérieur, une étonnante exposition de bronzes antiques venues de VOLUBILIS (ville antique situéé au Maroc).

 

Non, vous n’avez pas, en matiére d’architecture, tout vue !

 

Bernard TRILLES

 

 

Pre et post retraite conseil de William ABITBOL

« La plupart d’entre nous avons eu une vie professionnelle à plusieurs volets et avons donc cotisé à différents régimes de retraite. Dans ceux, autres que le régime de retraite libéral, l’âge de la retraite est de 60 ans…….jusqu’à nouvel ordre, et donc dés cet âge là, si le nombre de trimestres cotisés est complet, nous pouvons liquider ces retraites et commencer à toucher ces rentes à taux plein tout en continuant notre activité professionnelle libérale. J’irais même plus loin, il faut absolument les liquider car elles restent figées et non retro actives, et si nous attendions l’âge de 67 ans, les 7 années seraient perdues.

Pensez y !.. »

 

  • Permalink Gallery

    LE METIER D’AGENT GENERAL D’ASSURANCES N’A DE SENS QUE PAR SA VALEUR AJOUTEE

LE METIER D’AGENT GENERAL D’ASSURANCES N’A DE SENS QUE PAR SA VALEUR AJOUTEE

Ce qui a toujours différencié l’Agent Général d’Assurances des autres réseaux de distribution, c’est sa valeur ajoutée. Elle a toujours constitué le facteur majeur de sa réussite, lui permettant ainsi de résister aux concurrents de toutes sortes.

Quelle est cette valeur ajoutée ?

Son indépendance économique, qui permet à l’Agent Général d’exercer  son métier avec un esprit efficient, en vrai professionnel de l’assurance.
Ses compétences techniques et sa disponibilité, pour créer une relation de confiance avec ses clients en appliquant, grâce à des outils modernes, de réels pouvoirs de souscription et de gestion.
Professer d’une façon plus personnelle, un visage humain de l’assurance.

Force est de constater, de nos jours, que les modèles de gestion dictés par les compagnies, éloignent toujours d’avantage l’Agents Généraux de ces valeurs fondamentales.

Alors, réveillez vous, au soleil des forces et du courage de vos instances syndicales !

Interrogez vous sur la pérennité de ce métier d’Agent Général d’Assurances, qui n’a de sens que par sa Valeur Ajoutée !

 

Bernard TRILLES.

PRE ET POST RETRAITES par Jean Paul DELPECH

L’Agent Général est une espèce qui a tendance à bien vieillir.

D’après les statistiques de notre caisse de retraite que vous connaissez tous, tant elle ne nous laisse pas indifférent pendant et après l’activité et ceci d’ailleurs pour des raisons diamétralement opposés ; l’agent quitte la profession à 64 ans, il faut craindre que cet âge soit repoussé dans les prochaines années à 67 ans (âge requis  pour profiter à plein d’une retraite bien méritée).

Nos Collègues, qui ont ou vont quitter la profession, se heurtent trop souvent à des difficultés avec leur mandante, notamment dans le cadre de leur droit de présentation. En effet, la compagnie à parfois tendance à agréée allégrement son candidat et vous le présenter pour les modalités de cession. (exemple vécu).

Une fois à la retraite, il vous appartient de continuer à garder un rythme soutenu sinon, ce n’est pas bon pour le cœur (histoire vécue). Un collègue, une fois à la retraite, se trouve perturbé dans son rythme quotidien. En effet, au bout d’un mois, il ressent comme des battements anormaux de son cœur et va voir immanquablement son médecin afin d’en connaitre les causes. Et bien, chers amis, il faut que vous sachiez que dans votre Agence, vous secrétiez, dés 9H du matin, une hormone vous permettant d’affronter des clients pressés et stressés, ce qui entrainait une inexorable accélération du cœur. A la retraite, plus de stress, mais le cœur, lui, habitué aux situations agressives continu à battre au même rythme qu’avant.

La solution ? du golf 2 heurs le matin, apéro léger a midi, déjeuner diététique suivi d’une petite sieste, (d’ailleurs pourquoi petite ?) avant de refaire une jolie balade de 10 Kms. A ce rythme, vous mettrez, c’est certain, la CAVAMAC à […]

LES DIX COMMANDEMENTS proposé par Richard Pascal